ISSN 1989-1938
Espai web patrocinat per:
Revista de pensament musical en V.O.

Dans les coulisses de la création du poème symphonique Saint-Exupéry: de cœur, de sable et d’étoiles


LOUIS BABIN

Read English version (PDF file)

La création de mon poème symphonique a eu lieu en Charente-Maritime, France, durant Festival Eurochestries. Un rendez-vous avec de jeunes interprètes de Russie, de Turquie, de France, du Brésil et du… Québec!
Ma pièce se divise en trois mouvements tout enchaînés, sans pause, et porte le titre de Saint-Exupéry: de cœur, de sable et d’étoiles.

sonograma-louis-babin-cdL’expérience de diriger sa composition est l’occasion d’offrir certaines clés d’éléments qui constituent les fondements de l’œuvre. Comme le temps de répétition ne permet pas d’avoir des échanges poussés sur les motivations de l’écriture et l’exposition de ses composantes, j’ai jugé à propos de mettre à la disposition des musiciens et des curieux un petit document expliquant en partie le travail qui se fait en coulisse lors de l’écriture. Le document lève le voile sur l’origine des motifs qui à leur tour s’assemblent pour former des thèmes qui sont présents dans les trois mouvements.
Chaque compositeur est unique dans sa façon d’aborder la composition. Tellement d’options s’offrent à chacun des créateurs qu’il devient nécessaire de faire des choix qui limiteront le terrain de jeux. Trop d’éparpillement enlève de la force au discours musical et créé de la confusion pour l’auditeur. Ce tri au travers des éléments possibles de composition, la manière d’aborder les problèmes qui se présentent au cours du travail et les solutions choisies détermineront la personnalité de l’écriture et de son auteur.
Chaque pièce musicale possède son histoire, son ADN. La commande du festival s’inscrit dans la thématique Antoine de Saint-Exupéry. J’avais le souvenir du Petit Prince, mais il était essentiel de plonger littéralement dans ses écrits, dans sa vie et son époque. Des éléments forts ressortaient de cette recherche: le pilote, le Petit Prince, l’humaniste, la guerre, le tout lié par l’écriture qui est dense et sans compromis. Une prose qu’il veut sans fioriture. Aller directement au cœur de l’Homme, comme dans son écriture. C’est surtout cet aspect qui m’a littéralement envoûté. On est pris à bras le corps par cette écriture ferme, nettoyé du superflu.

J’ai pris quelques-uns de ces ingrédients pour fixer ma toile musicale.

Les titres de chaque mouvement sont entre parenthèses.

 

1er mouvement (Vol de vie)
La disparition du pilote Saint-Exupéry,

Le code Morse était en usage, aussi l’ais-je utilisé pour créer certains rythmes associés aux noms suivants: St-Ex, P-38, SOS, fleur. Le Morse est associé aux communications militaire et civile. Saint-Exupéry a embrassé ces deux mondes que ce soit avec l’Aéropostale ou avec l’armée française.

grafic01

Tout comme dans Courrier SudPilote de guerre et Vol de nuit, la ligne narrative ancrée dans le temps présent s’échappe à l’occasion pour philosopher sur le caractère de l’Homme. Il parle de la bravoure, de l’humilité et de la grandeur de ceux qui portent en eux la pureté de l’âme. Le mot pur est une constante chez lui lorsqu’il parle du ciel. Voler pour lui c’était s’extirper d’une vie sans relief et sans intérêt. Le premier mouvement se termine avec sa disparition du ciel en 1944.

 

2e mouvement (Les adieux au Petit Prince)
Évocation de la rencontre du Petit Prince et de l’Aviateur,

Les dunes chantantes servent de trame de fond pour l’arrivée de l’avion qui prend forme grâce aux rhombes qui font vibrer l’air. Puis le Petit Prince apparaît. Il se met à raconter les planètes qu’il a visitées et les aventures qu’il a vécues. Celle qui accapare ses pensées, la Rose, est personnifiée par le violon solo. Et c’est pour la retrouver qu’il demandera à retourner chez lui, vers les étoiles. Son retour sera provoqué par la morsure du serpent.

Ici, on a un aperçu du traitement du thème qui représente le Récit de ses voyages et rencontres.

sonograma-louis-babingrafic02

Ainsi donc Saint-Exupéry et le Petit-Prince qui forment ensemble l’écrivain auront quitté la planète pour plonger dans l’éternité céleste…

Mais l’histoire ne fait que commencer!

3e mouvement (La Marche des Hommes)
L’humaniste et son legs

La vie et l’œuvre de Saint-Exupéry sont universelles parce qu’elles parlent du cœur par le biais du vécu et qu’elles touchent aux valeurs fondamentales de l’entraide. Les valeurs qu’il défend sont celles du respect de sois et des autres. Ici, ce sont CitadelleLettre à un otage et Terre des Hommes qui soutiennent la structure de la pièce. C’est la Marche des Hommes qui s’unissent pour le bien commun. Des Hommes qui célèbrent le courage, la vie et l’amitié sans condition.

sonograma-louis-babingrafic03

Élaboration du matériel mélodique

Je travaille à la fois d’une façon instinctive doublée d’une approche plus structurante au niveau des thèmes. Le code Morse me donne une structure rythmique. Qu’en est-il de la structure mélodique?

À partir de courts motifs de quatre ou cinq notes, je prépare différentes variations en me donnant quelques règles:

  • Identifier les intervalles
  • Créer toutes les variantes en conservant les intervalles dans leur ordre original, mais en inversant la direction de chacun des intervalles.

Ainsi, ce motif possède les intervalles suivants: quarte juste en montant; seconde majeure en montant et seconde mineure en montant (ou unisson augmenté).

sonograma-louis-babingrafic04

Les variations sont les suivantes:

sonograma-louis-babingrafic05

Par la suite, je transpose dans tous les tons et je réunis le tout sur une page:

sonograma-louis-babingrafic06

Ce motif et ses variations m’ont donné l’information nécessaire pour la création du thème du Petit Prince que l’on entend au deuxième mouvement.

sonograma-louis-babingrafic07

En conservant les mêmes intervalles et leurs dispositions, je m’assure d’une unité structurelle. Même si elle n’est pas identifiée par l’auditeur, son effet est réel.
Ce sont là quelques-unes des stratégies avec lesquelles je travaille. Elles sont toujours en développements. Cependant, il faut toujours garder en tête que le résultat est toujours plus important que le processus. Pour en entendre des extraits, visiter mon site Internet: <www.louisbabin.com>

 *  *  *